assié5
© Christine Assié

Les matières végétales et minérales secrètes de Nanterre.
Les espaces verts sont une ressource vitale pour nos poumons et nos sociétés urbaines.
Nanterre, comprenant cette nécessité, a la volonté de préserver et d’enrichir son important patrimoine arboré. Ainsi, les arbres de la ville en alignement, ornementaux ou remarquables sont présents dans nos quotidiens. Si immuables qu’ils en deviennent banals. Comme les murs, on les remarque à peine. C’est pourquoi depuis plusieurs années, j’ai décidé de les regarder autrement, de les sublimer à ma manière. Mon outil : un petit réflex qui se glisse facilement dans le sac.
Mais comment procéder ? Je ne voulais pas d’un simple répertoire photographique, ils méritaient mieux. Il fallait que je les mette en scène, que je les révèle sous une facette ignorée… Le déclic a surgi face à une petite boutique de la rue Jacob, à Paris. Ainsi, comme les pierres paysage (paésine) que j’admirais, il fallait que je regarde les arbres, les murs de près, en macro.
Une autre rencontre a aussi été déterminante : la contemplation des pierres de rêves lors d’une exposition « Rochers de lettrés chinois » au musée Guimet. J’avais trouvé le bon angle de vue. Mon orientation photographique résolue, il me fallait « chercher le caprice de la nature qui fait l’œuvre d’art » ainsi que le disait André Breton. Le hasard, le temps et le travail de retouche photo m’ont permis de constituer cette série que j’ai choisi de signer R.I.E.N, acronyme de Regards Insolites et Eclairés de Nomade. J’espère que ces R.I.E.N vous entraineront dans tout mon univers de poésie.

Vernissage le vendredi 24 avril partir de 18 heures (invitation sur simple demande).