Bords de Seine : les incontournables

Les incontournables en bords de Seine

Lors de votre venue à Nanterre, ne manquez pas nos 5 incontournables pour (re)découvrir l’histoire et le patrimoine de la ville se trouvant à proximité des bords de Seine et du chemin de halage!

Les incontournables :

1   . Se promener le long des bords de Seine: Historiquement utilisé pour remorquer les embarcations remontant le fleuve, le chemin de halage de Nanterre a été entièrement réaménagé par le département des Hauts-de-Seine. Il est désormais possible pour les piétons d’emprunter la promenade Bleue (sentier de 9km entre Colombes et Rueil-Malmaison en passant par Nanterre) tout en côtoyant les cyclistes de l’Avenue verte London Paris et de la Seine à vélo (V33).

2   . Traverser la darse du port de Nanterre : Visible du chemin de halage, le port de Nanterre est situé à l’emplacement du chenal qui reliait en 1900 la Seine à l’une des plus grandes sablières de la ville. Lorsque les sablières furent épuisées et remblayées en 1955, une darse en Y fut conservée afin de créer un port privé permettant le transfert de marchandise entre le fleuve, la route et le chemin de fer. Depuis 1985, il est géré par le Port autonome de Paris. Une passerelle permet de franchir l’entrée de la darse et ainsi d’observer en hauteur l’installation portuaire.

3   . Flâner dans le parc départemental du chemin de l’île: Parc départemental éco-conçu sur le thème de l’eau pour favoriser la biodiversité de la Seine. Propice à la promenade et la détente, vous trouverez sur place des aires de jeux pour petits et grands, des jardins aquatiques, et des prairies fleuries. Il est construit sur d’anciennes prairies inondables consacrées à l’élevage devenues tour à tour friches industrielles, bidonville de la rue des Prés, cité transit Gutenberg et stade George Hany avant de devenir le parc qu’il est aujourd’hui.

En savoir plus

4   . Admirer les bâtiments de la Papeterie de la Seine : Fleuron de l’industrie de Nanterre, l’usine fut construite en 1906 pour fournir du papier au journal Le Petit Parisien, alors l’un des 4 quotidiens les plus vendus en France. Elle prit le nom de Papeterie de la Seine en 1917, s’agrandit et diversifia ses productions au fil des années avant d’être frappée par la crise économique des années 1970. Fermé en 2011, le site fait depuis l’objet d’un projet de réaménagement. Seul le portail et le bâtiment aux pailles de l’usine devraient subsister.

5   . Découvrir l’architecture et l’histoire du Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers-hôpital Max Fourestier (403 Avenue de la République): Établissement unique en France. Inaugurée en 1887, cette Maison de répression départementale deviendra rapidement « dépôt de mendicité » ) auquel s’ajouta une maison de retraite et un hôpital. Aujourd’hui, le site est à la fois un pôle hospitalier performant, et un pôle médico-social assurant une mission d’hébergement et de prise en charge des personnes sans abri.

Pour aller plus loin :